Au début des années 90, une poignée de photographes amoureux des cerfs se réunissent pour partager leurs expériences et se battre pour la reconnaissance de leur passion.
S’ensuivra la création de l’asbl (association sans but lucratif, comparable aux associations de la loi 1902 en France) Solon en 1992, dans le but d’œuvrer dans un cadre bien plus large.
Solon a pour objet la connaissance approfondie des écosystèmes et particulièrement de l’écosystème forestier wallon.
La diffusion des connaissances acquises doit servir à des fins de maintien, de protection et d’amélioration de la gestion de ces patrimoines.
A l’origine, deux centres d’intérêts ont largement concentré l’énergie des membres de l’asbl : le cerf élaphe et la cigogne noire, deux espèces emblématiques des forêts de l’Ardenne belge.
Solon, association naturaliste, admet donc la nécessité de pratiquer une régulation du grand gibier, mais se bat au quotidien pour que ladite régulation s’apparente à une réelle et saine gestion. Le défi essentiel réside dans le maintien d’un certain équilibre entre les exigences biologiques des espèces chassées (quantitatives et qualitatives) et les exigences -essentiellement économiques- de l’homme, tout en y mettant la manière.
Pour Solon, la régulation devrait être la plus proche possible de ce que la nature pourrait faire elle-même si l’homme n’intervenait pas. Il devrait donc être tenu compte de la biologie des espèces (pyramide des âges, sex-ratio, composition des groupes…) en plus d’un « simple » nombre d’individus.
En pratique, Solon se veut essentiellement un trait d’union – souvent unique- entre divers groupements concernés par la gestion forestière (forestiers, chasseurs, propriétaires et naturalistes), ainsi qu’un relais vers un public moins averti.
Parmi les actions menées depuis la création de l’a.s.b.l, on peut citer essentiellement:
– des actions de suivis de populations animales,
– des actions en faveur des biotopes,
– l’illustration du patrimoine forestier wallon,
– la collaboration à la réalisation de films, documentaires, livres, expositions,
– des guidances en forêt,
– des colloques, conférences et formations diverses (guides-nature, gardes-chasse)…
Plus de détails dans « NOS ACTIONS »
En 2004, le conseil d’administration et l’assemblée générale ont été considérablement élargis, marquant un souci d’investissement beaucoup plus important en terme de partenariat, et d’étendue géographique. Son souci est aussi d’élargir ses connaissances vers une plus grande biodiversité.
Cette association sans buts lucratifs est constituée en grande partie de divers acteurs du monde forestier au sens très large , pour la plupart photographes ou cinéastes animaliers.