Dans le débat actuel relatif aux surdensités de grand gibier et aux dégâts qu’elles occasionnent à l’agriculture, à la production forestière et à la biodiversité, l’UVCW prend une position largement étayée et argumentée.
Un troisième acteur clef de la ruralité, l’Union des Villes et des Communes de Wallonie (dont les communes membres sont propriétaires de 193.500 ha de forêt en Région wallonne), après la FWA et IEW, prend une position claire dans le débat politique actuel.