chasse et forêt : pollution

Toutes les questions que vous souhaitez nous poser, vos réactions & vos avis sur notre asbl Solon et nos actions. Comment devenir membre et pourquoi? c'est ici!
Message
Auteur
Fanny
Messages : 2
Inscription : ven. févr. 06, 2009 3:08 pm

chasse et forêt : pollution

#1 Message par Fanny » sam. févr. 07, 2009 1:03 pm

Bonjour,

Je me présente, je m'appelle Fanny et je suis étudiante à l'ULB où je suis un master en sciences et gestion de l'environnement. Dans le cadre de mes études je m'intéresse aux pollutions liées à la chasse, au sens large du terme. Nous devons en effet réaliser un travail de groupe sur ce thème, et nous serons présents à Saint-Hubert pour un weekend résidentiel/excursion fin mars où tous les groupes de notre année présenteront leurs sujets au reste de la classe. Pour le moment nos recherches se sont principalement axées sur les pollutions liées aux cartouches, douilles, plombs et au nourrissage. J'ai d'ailleurs pris connaissance de l'article écrit par JADOUL Gérard concernant le nourrissage et je tiens à le remercier, celui-ci qui m'a fort bien éclairée et me sert de base pour le reste de mes recherches sur le sujet.

Ne connaissant pas la ville de Saint-Hubert et ses abords, je suis actuellement à la recherche de lieux en rapport avec notre sujet d'étude. Pour illustrer le nourrissage nous aimerions trouver un lieu où cela se pratique, et pour illustrer les problèmes liés au plomb nous nous demandons quel point d'eau serait idéal, un endroit où il y aurait eu un ou des cas de saturnisme serait parfait. Si vous avez des propositions à faire, elles sont les bienvenues.

Je me pose aussi la question des pratiques de chasse et de leurs évolutions. Je pars un peu du principe qu'en tant que membre de cette association vous êtes sensibles à la beauté de la nature et à la préservation de la biodiversité (arrêtez-moi si je me trompe ^^) pouvez-vous me donner des exemples de pratiques qui se sont mises en place dans ce cadre? Je pense au fait de ramasser les douilles par exemple, mais il se peut qu'il y en ait bien plus dont je ne sois pas au courant... Je ne suis pas du tout spécialiste du sujet. :oops: Et pour chaque pratique, diriez-vous qu'elle est fortement adoptée ou plutôt pas?

Merci d'avance pour votre aide.
Tout commentaire est bien sur le bienvenu également, bon weekend :)

Le Ravalant

Re: chasse et forêt : pollution

#2 Message par Le Ravalant » sam. févr. 07, 2009 3:50 pm

Fanny (un pseudo à éviter s’il y a des joueurs de pétanque) :

- posez plutôt la question sur chasse.be, là on vous en dira plus sur le nourrissage (silo etc) ;
- en revanche on ne vous dira pas volontiers tout ce qui montre une pollution via les ‘résidus/déchets’ de tir. Les chasseurs seront en outre souvent réticents à communiquer avec une écolo putative, pouvant instruire un procès à charge sur leur passion. Ensuite qu’est-ce qui vous dit que les réponses seront sincères ?
- pourquoi ne pas élargir vos recherches à l’impact des canettes de bière ?
Pour illustrer le nourrissage nous aimerions trouver un lieu où cela se pratique
ça va être drôlement dur à trouver, seule l'UGCSH n'en fait pas, vous devriez voir ailleurs. :twisted: :lol:
vous êtes sensibles à la beauté de la nature et à la préservation de la biodiversité (arrêtez-moi si je me trompe ^^) pouvez-vous me donner des exemples de pratiques qui se sont mises en place dans ce cadre? Je pense au fait de ramasser les douilles par exemple
Moi je peux répondre: ils ramassent les mues, ça fait désordre à terre, mais ça ne rime pas. :wink:
Sinon la beauté, ils la développent, grâce à la sélection/élevage sur le trophée. :P

Patrick
Messages : 1361
Inscription : dim. oct. 19, 2008 9:01 am
Localisation : Namur
Contact :

Re: chasse et forêt : pollution

#3 Message par Patrick » dim. févr. 08, 2009 9:43 pm

Pour compléter le début de réponse de Ravalant (ndlr: la fin était moins glorieuse et tirait plus vers un échange de patate chaude que les utilisateurs réguliers de ce forum seront à même de comprendre).

Au niveau de la législation, pour le tir du gibier d'eau, l'emploi de la grenaille de plomb est interdit dans et à moins de 50 m des marais, lacs, étangs, réservoirs, fleuves, rivières et canaux.

Seulement, le législateur a oublié de limiter la portée des fusils à 50 mètres maximum. Il a également oublié que le plomb tiré dans les autres zones se retrouve également en contact avec l'eau qui ruissellera vers les rivières ou à défaut vers les nappes aquifères...

En ce qui concerne le ramassage des douilles (et du gibier), ces tâches appartiennent au chasseur... ça fait partie de l'éthique ( je vous rassure, c'est le cas pour une grande partie mais il y a malheureusement encore et toujours des exceptions :evil: ).
Il n'existe pas encore de sanction pour ce genre de "délit".

En ce qui concerne votre proposition de nettoyage que je salue, je vous rappelle que la circulation en forêt en dehors des chemins est interdite. N'hésitez donc pas à prendre contact avec les agents de la D.N.F. de la zone concernée, ça vous évitera des ennuis malgré votre bonne action.
(arrêtez-moi si je me trompe ^^)
vous pouvez continuer... 8) voyez plutôt : certains sont impliqués dans le "projet LIFE-tourbières" qui vise à restaurer des tourbières (et milieux humides) sur le massif de Saint-Hubert. Le coordinateur de ce projet est Gérard Jadoul (ça alors... un membre de Solon :shock: :shock: :shock: ). No comment.

Bonne soirée quand même.

Patrick

Eliot
Messages : 83
Inscription : mar. mai 06, 2008 4:18 pm

Re: chasse et forêt : pollution

#4 Message par Eliot » lun. févr. 09, 2009 10:41 am

Le Ravalant,

Il y en a qui se font clouer au pilori pour moins que çà ! :mrgreen: (no comment please)

Pour ma part, j'aurais entendu vaguement parler de pollution génétique !

-Sinon au point de vue pollution, on peut aussi parler des 4x4, des viscères qui parfois traînent à la vue de tous (le temps d'être recycler par les sangliers) (mais cela ce n'est pas une généralité fort heureusement), des canettes (rares) mais surtout le fait des touristes, les munitions de tout calibre figées dans les arbres et dans le sol, sur une chasse ou l'autre des sacs plastiques traînent plus ou moins longtemps près des lieux de nourrissage. D'un point de vue générale, la majorité des chasseurs essayent quand même de montrer une image de marque positive dans ce domaine. Quelques cahiers des charges de location de chasse du domaine publique ont quelques clauses qui interdisent ces pratiques. Dans ma commune par exemple interdiction d'ériger des paillassons avec des palettes (intégration au paysage oblige), obligation de ramasser les viscères, de reprendre ses douilles.

(Concernant le saturnisme : force est de constater que la majorité des gibiers meurent de crise de saturnisme aiguë) :roll:

Néanmoins dans les régions de chasse au petit gibier, depuis les décennies que l'on tire avec des munitions à plomb, des tonnes de ce dernier sont disséminés dans la nature.

Bonne recherche quand même, mais n'oubliez pas que tout ce que vous allez trouver n'est pas le fait des chasseurs uniquement. :wink:

Le Ravalant

Re: chasse et forêt : pollution

#5 Message par Le Ravalant » lun. févr. 09, 2009 12:44 pm

Sur le nourrissage, je vais être plus rude que Gérard Jadoul, je crois que c’est ce que Patrick attend de moi 8) , et je suis soucieux de lui faire plaisir. :wink:

La législation relative au nourrissage de la grande faune est soit stupide, soit hypocrite.
Stupide ? Tout qualificatif appliqué au nourrissage l’est bien évidemment. Les ongulés ne sachant pas lire les panneaux, il leur échappe que la nourriture consommée ne doive l’être qu’à titre dissuasif, répulsif, préventif, supplétif, palliatif, récréatif ou autre. Donc le nourrissage sert toujours à les nourrir, c’est du ‘nourrissage tout court’, point final, avec toutes les conséquences connues sur la démographie des espèces en cause.

Le nourrissage à l’endroit A est attractif quel qu’en soit le motif, au dépends des animaux ailleurs, en B, C, etc qui doivent s‘y mettre aussi .
Il y a donc bien hypocrisie, c’est un moyen de laisser faire tout en prétendant interdire que de prévoir des cas où on le tolère. Vous verrez un peu la même chose dans la façon dont certains escamotent le nourrissage du cerf !
Le nourrissage n’est du reste jamais monospécifique, si on met du maïs, le cerf le mange aussi, alors qu’il lui est un peu nuisible.
La question posée est moins celle de la pollution au sens où vous semblez l’aborder (les douilles au sol etc) que celle de tout un ensemble de dégâts biologiquement inacceptables:

- transformer la nature en élevage semi-extensif d’animaux-gibier (parfois des tableaux de 100 ongulés/jour en W !!). Le régulateur aime tant la régulation que, plus il y a à réguler, meilleur c’est.

- permettre à la faune sauvage de perdre son adaptation à la dureté naturelle. Les ongulés n’ont, dans le relief belge, nul besoin de complémentation hivernale (ou lors des refaits, pour le cerf !!) et doivent rester capables de survivre (et d’être capables de bouger face aux prédateurs, même par grand froid, ce qui choque Patrick :P , qui néanmoins participe au ratissage des mues j’imagine, quel que soit le temps). Là on favorise le développement d’inadaptés.
- on encourage les dégâts par le nourrissage. Pour le cerf, voir ici le sujet dérangement hivernal. En France les lâchers de sangliers et de cochongliers (ça se fait, seule la Belgique ne fait pas ce qui est interdit, me dit-on ici) mettent dans la nature des sangliers habitués au maïs et peu capables de gagner leur nourriture, résultat ils persistent dans leurs habitudes alimentaires une fois lâchés.
- on aboutit à des densités qui posent problème, lourdement, pour la biodiversité. Le cerf aussi fait des dégâts considérables à cet égard, GJ ne semblant envisager que les sangliers. Voir les études anglaises plus que françaises…
Le tout pose en fait une question plus large, qui est celle de la manipulation des espèces sauvages pour les fantasmes humains. Ici on n’a pas celui des gros tableaux de sanglier, en revanche on veut que le cerf soit élevé pour produire de l’os, vous êtes sur le forum des cernunnoniens, en fait. J’y vois un degré de plus dans l’anthropoïsation de la nature que GJ égratigne trop doucement, et pour cause.
Il est vrai que sans nourrissage, seule solution acceptable, adieu les densités permettant de récolter un cerf de 12 ans/1000ha/an !
Je vous conseille de vous documenter plus avant sur certains sujets (genre en quoi sont faites les balles d’armes rayées, avant d’aller chercher des plombs au pied des miradors) pour mieux pouvoir questionner des chasseurs sans vous faire renvoyer dans les cordes.

Sinon vous en apprendrez plus ici que sur Solon en fouillant un peu, y compris sur les fraudes, la corruption des contrôleurs etc :
http://mdsh2.apache02.hostbasket.com/ph ... 7ff87347e7

Eliot (qui vous sera un bon guide):
Il y en a qui se font clouer au pilori pour moins que çà ! (no comment please)
cf lien ci-dessus. :wink:
Pour ma part, j'aurais entendu vaguement parler de pollution génétique !
certes,mais ce n'est pas, me semble-t-il, la problématique de notre Fanny, et je ne veux pas casser les liens qu'elle va nouer avec les Soloniens de tous âges. :roll:

JLJ
Membre Solon
Messages : 248
Inscription : mar. sept. 11, 2007 10:40 pm
Localisation : Villers la Ville
Contact :

Re: chasse et forêt : pollution

#6 Message par JLJ » lun. févr. 09, 2009 12:46 pm

les viscères, ça fait le bonheur des sangliers, corbeaux, buses, renards (qui pdt ce temps ne mangent pas de poules)
alors pourquoi les enlever?
pcq ça "fait" sale?

Le Ravalant

Re: chasse et forêt : pollution

#7 Message par Le Ravalant » lun. févr. 09, 2009 1:10 pm

JLJ a raison sur ce point en pratique (mais j'imagine que ça fâche côté réglementation sanitaire malgré tout).
Mais cela pose un tout autre problème.
J'ai déjà lu ailleurs, effectivement, que les sangliers faisaient ainsi, et même on suggérait qu'ils attendaient quasiment à côté des hommes qu'on les leur jette!
Un tel comportement dévoyé m'interpelle sérieusement.
Je n'ai jamais vu les sangliers 'normaux' agir ainsi, non avec les entrailles il est vrai, mais avec les cadavres de congénères, qu'ils dédaignaient totalement. En revanche ils mangeaient allègrement ceux de cervidés ce qui évacue toute considération de prudence de type 'sanitaire', disons).

J'ai évidemment quelques hypothèses sur une telle anomalie...

Eliot
Messages : 83
Inscription : mar. mai 06, 2008 4:18 pm

Re: chasse et forêt : pollution

#8 Message par Eliot » lun. févr. 09, 2009 1:32 pm

JLJ a écrit :les viscères, ça fait le bonheur des sangliers, corbeaux, buses, renards (qui pdt ce temps ne mangent pas de poules)
alors pourquoi les enlever?
pcq ça "fait" sale?
Je suis un partisan de les laisser sur place "quand et uniquement quand" le tableau est petit, malheureusement vous savez comme moi que certains tableaux sont Enormes.

Et puis dans de telles concentrations de gibier, une épidémie quelconque se propagerait à la vitesse V.

Le Ravalant,
J'ai évidemment quelques hypothèses sur une telle anomalie...
Feriez-vous une allusion au cannibalisme des cochons en batterie ?
:?

Le Ravalant

Re: chasse et forêt : pollution

#9 Message par Le Ravalant » lun. févr. 09, 2009 3:12 pm

J'ai mis le pluriel, Eliot. :(
Mais pour batterie, c'est vrai que seul le tir relève de la batterie.
Sinon je vous accorde qu'il faut en effet considérer la quantité en cause, et quand on est sur des tableaux de 5 T/jour, là ça modifie bien la donne.

Le Ravalant

Re: chasse et forêt : pollution

#10 Message par Le Ravalant » lun. févr. 09, 2009 3:45 pm

Un sujet sur la partie désormais réservée aux membres sur bene que je place ici, photos à voir en lien, qui sont de "petit daguet":
près les 4x4 parcourant les champs de nuit aux phares...

Après les quads et les motos poursuivant les cerfs sur les coulées...

Voici les fils tendus à 1m50 de haut dans les coulées pour faire tomber les bois. Ce coup-ci, ils sont blancs (clotûres électriques) mais je suis déjà tombé sur du Kevlar ou du fil de fer. Et là, cela se voit moins bien. J'ai d'ailleurs failli m'étrangler...

De "S":
tous les ans c 'est pareil ,le dernier en date est un vieux barbelé de tres gros section étayé de chaque cotés .Coulée unique en direction du gagnage et en dévers ,je m 'en souviens bien il y a un morceau de ma joue dessus ,depuis j'ai une pince coupante
j'ai lu pour ma part des cas où le "ramassage" de mues se faisait en les prélevant sur le cerf de façon comparable à la chasse, mais sans bracelet... :evil:

Lien vers les photos de de "petit daguet":
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1869;image
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1868;image
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1867;image

Eliot
Messages : 83
Inscription : mar. mai 06, 2008 4:18 pm

Re: chasse et forêt : pollution

#11 Message par Eliot » lun. févr. 09, 2009 11:03 pm

Les liens ne marchent pas, pourtant je suis inscrit sur ce site :?:

Pour ce qui est des recherches en 4x4, les traces dans les campagnes me le prouvent chaque année. Les fils dans les coulées, je n'ai jamais pu l'observer mais j'en déjà entendu parler. Pas très catholique tout ça, mais comme je l'ai déjà dit c'est une compétition, sans trop de règles et sans arbitre. :evil: Sauf peut-être sur Saint-Hubert, où l'organisation doit s'imposer sur les chercheurs "pirates".


D'autres trucs un peu plus éthiques, un gagnage appétant clôturé "sanglier" marche très bien aussi, quand " l'arbre est mûre" un petit saut et hop les "branches mortes" tombent.

Un garde me faisait remarquer qu'à cette époque de l'année, il n'avait plus besoin de travailler, le râtelier se remplissait tout seul ! :roll: (Les visites des gagnages se faisaient probablement sans lui !) Comme l'hiver est assez rude, c'est de ce côté là qu'il y a le plus de chance, du moins dans les prochains jours, si les températures remontent les prairies seront plus favorables, c'est ce que j'en pense, car personnellement je ne participe pas.

Bref chacun doit avoir son truc, mais il y a des moments où cela dépasse le bon sens. Et pour rejoindre le sujet, voilà comment on pollue la quiétude de la forêt. :wink:

Patrick
Messages : 1361
Inscription : dim. oct. 19, 2008 9:01 am
Localisation : Namur
Contact :

Re: chasse et forêt : pollution

#12 Message par Patrick » lun. févr. 09, 2009 11:08 pm

Histoire de remettre le nourrissage sur la table, à défaut de répéter ce qui a déjà été cité à multe reprises sur ce forum...

OK avec le Ravalant sur le nourrissage suppl..if, ..if,...dissua..if,...

Par ailleurs, je l'encouragerais à quitter sa France natale pour constater que (brièvement) :
* La géographie wallone cisaillée par les routes, les nationales, les départementales, les ponts,... et les clôtures ! ne permet pas à notre gibier de s'épanouir pleinement dans ces maigres espaces.
* Les coûts de location des chasses engendrent des densités de gibier comme on les connait actuellement (je vois mal un chasseur claquer 15.000 € / an pour voir passer un marcassin sur toute sa saison de chasse).
* La présence de grande densité de gibier dans nos forêts est également un vecteur touristique non-négligeable (bienfaiteur pour une wallonie croulant sous les dettes, mais pas idéal pour les hôtes de nos bois).
* etc, etc...
Lien vers les photos de de "petit daguet":
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1869;image
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1868;image
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1867;image
Un sujet sur la partie désormais réservée aux membres sur bene que je place ici, photos à voir en lien, qui sont de "petit daguet":
près les 4x4 parcourant les champs de nuit aux phares...

Après les quads et les motos poursuivant les cerfs sur les coulées...

Voici les fils tendus à 1m50 de haut dans les coulées pour faire tomber les bois. Ce coup-ci, ils sont blancs (clotûres électriques) mais je suis déjà tombé sur du Kevlar ou du fil de fer. Et là, cela se voit moins bien. J'ai d'ailleurs failli m'étrangler...

De "S":
tous les ans c 'est pareil ,le dernier en date est un vieux barbelé de tres gros section étayé de chaque cotés .Coulée unique en direction du gagnage et en dévers ,je m 'en souviens bien il y a un morceau de ma joue dessus ,depuis j'ai une pince coupante
j'ai lu pour ma part des cas où le "ramassage" de mues se faisait en les prélevant sur le cerf de façon comparable à la chasse, mais sans bracelet... :evil:

Lien vers les photos de de "petit daguet":
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1869;image
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1868;image
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 1867;image
Merci de mettre les photos sur le forum, je ne parviens pas à les ouvrir. (pour une fois qu'on peut se rendre service...)
JLJ a raison sur ce point en pratique (mais j'imagine que ça fâche côté réglementation sanitaire malgré tout).
Tiens, vous êtes d'accord avec le nourrissage maintenant :wink:

Enfin, pour conclure, je suis au regret de vous informer que je ne suis ni chasseur, ni ramasseur de mues (c'est illégal de sortir des chemins). 8)

Bonne soirée.

Patrick

Le Ravalant

Re: chasse et forêt : pollution

#13 Message par Le Ravalant » mar. févr. 10, 2009 12:00 pm

Les photos, je ne m’autorise pas à les mettre en lien direct, donc la page (mais sur identification) :
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 074.0.html

NB : sur ce site, le sujet mues = 349384 pages vues, 408 pages et 8143 réponses… :evil:
Patrick:
Histoire de remettre le nourrissage sur la table, à défaut de répéter ce qui a déjà été cité à multe reprises sur ce forum...
On y est assez pudique (litote) sur le sujet, plutôt dans le déni de réalité, même, moi je trouve, au-delà de propos de bon ton, politiquement corrects… :?
OK avec le Ravalant sur le nourrissage suppl..if, ..if,...dissua..if,...
Que Patrick soit d’accord avec moi m’inquiète ! :wink:
Par ailleurs, je l'encouragerais à quitter sa France natale pour constater que (brièvement) :
Niet. :?
* La géographie wallone cisaillée par les routes, les nationales, les départementales, les ponts,... et les clôtures ! ne permet pas à notre gibier de s'épanouir pleinement dans ces maigres espaces.
L’essentiel est que les points CIC s’épanouissent, n’est-il pas ? :P
* Les coûts de location des chasses engendrent des densités de gibier comme on les connait actuellement (je vois mal un chasseur claquer 15.000 € / an pour voir passer un marcassin sur toute sa saison de chasse).
Sauf que sans ces densités le coût baisserait, c’est donc un cercle vicieux. Pourtant il me semble que le ratio chasseurs/habitants est bien plus bas chez vous, mais il est vrai que du fait de votre densité de population (humaine) démentielle, si on calculait en chasseurs/km², je ne suis plus sûr de votre avantage ! Avez-vous les chiffres ?
Il y a une vingtaine d’années, il était courant qu’un équipage de vénerie loue le cerf en domaniale pour environ 900€/prise au plan (pas calculé comme ça, coût global) , pour une saison de 6 mois à 2 chasses/semaine, avec souvent un territoire très supérieur à 5000/10 000 ha ! A tir c’était quand même bien plus cher, et depuis l’ONF a réduit ses facilités envers la vénerie…l’écart tir/courre a bien diminué.
Au fait, en l’absence de lâchers autorisés (me dit-on), et avec une pression de chasse quand même forte, comment a-t-on pu en arriver là ? Idem pour le cerf, d’ailleurs. :x
M’avouera-t-on qu’on ment sur les cheptels déclarés ? :roll:
* La présence de grande densité de gibier dans nos forêts est également un vecteur touristique non-négligeable (bienfaiteur pour une wallonie croulant sous les dettes, mais pas idéal pour les hôtes de nos bois).
Mais des parcs de vision feraient le même travail, on vendrait des cahuètes pour donner aux suidés, etc. Les affaires n’en seraient que plus prospères. J’oubliais, de la bière aussi. :( Sangliers compris, il y en a eu un en Fr qui venait au bistrot avec son maître, et buvait loyalement avec lui.

Ajout de bene:
En forêt domaniale à 5m d'une allée fréquentée par tous et à la vue de tous. Ce jour là, j'en ai arraché 2. J'en ai parlé à un technicien de l'ONF croisé sur place qui m'a clairement dit que si les cerfs pouvaient se pendre après, cela l'arrangerait. Quand on entend cela, on a tout compris.

Fanny
Messages : 2
Inscription : ven. févr. 06, 2009 3:08 pm

Re: chasse et forêt : pollution

#14 Message par Fanny » mar. févr. 10, 2009 2:32 pm

Bonjour,

Tout d'abord je tiens à tous vous remercier pour vos réponses. J'en apprends des choses, même sur mon propre prénom c'est dire. Je tiens aussi à rassurer monsieur Le Ravalant, je ne me base bien évidement pas que sur les informations du site et du forum de Solon pour faire mon travail. Ce que j'attendais de mon message, c'est qu'il suscite une envie en chacun de partager son propre vécu et sa vision des choses. En cela je suis très contente du résultat de ces derniers jours.

Je m'intéresse à la pollution au sens large je le rappelle, donc les déséquilibres et les impacts sur la biodiversité m'intéressent également, et même tout particulièrement. A vrai dire la partie sur le plomb me rebute un peu, et c'est vrai que je ne sais même pas de quoi est composé une balle. Mais ça c'est personnel et il va bien falloir passer le cap :roll:

Enfin n'oublions pas que la pollution est une notion en partie subjective dès qu'on touche aux aspects pollution visuelle et pollution sonore, d'où mon intérêt pour ce forum qui regroupe des personnes d'horizons tout à fait différents mais qui partagent un même lieu de loisir avec leurs approches personnelles.

Merci encore.

Patrick
Messages : 1361
Inscription : dim. oct. 19, 2008 9:01 am
Localisation : Namur
Contact :

Re: chasse et forêt : pollution

#15 Message par Patrick » dim. févr. 15, 2009 9:37 pm

Bonsoir Fanny,

On n'a pas eu l'air trop "glandu" avec nos guéguerres de gamins ?

Bonne soirée quand même...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités